Velez Bianco et son château Renaissance

Réveil vers 8h30 ce matin, l’air est frais mais il ne pleut pas et le soleil montre son nez à travers les nuages. Après l’intendance ( linge, nettoyages divers, cassette…) nous quittons le camping en toute fin de matinée. Visite du château de Velez Blanco, joli château de style renaissance (château-fort de l’extérieur mais palais à l’intérieur) puis déambulation dans les ruelles de la petite ville.

Vues extérieures du château de Velez Bianco

L’intérieur du château

Vue de Velez Bianco depuis le château

Champs d’amandiers et pistes en fond de rambla

Nous reprenons la route jusqu’à Velez Rubio et rejoignons le WayPoint 274 du road book 21 de Vibraction.
Jolie piste parmi de vastes champs d’amandiers. Le paysage est vallonné. Après un court arrêt pique-nique auprès de deux grenadiers gorgés de fruits mûrs à point (miam) nous atteignons le lit d’un oued asséché que nous allons suivre un moment. Passage par des chemins bordés de roseaux qui nous griffent vitres et carrosserie… nous retrouvons ensuite des petites routes goudronnées toujours à travers champs d’amandiers. Comme il reste des amandes sèches dans les branches, je profite d’un arrêt pour en cueillir quelques-unes. Très belle lumière, jolis paysages, nous sommes heureux de pouvoir enfin nous en régaler.

Vue de Velez Bianco depuis le château

Aïe… Les rayures !!

Récoltes de grenades et d’amandes

Un joli bivouac… Peut-être pas autorisé !

Malheureusement, toutes ces zones sont parsemées d’habitations et bâtiments agricoles et n’offrent pas beaucoup de possibilités de bivouac. Arrivés dans la région de Huércal-Overa nous cherchons longuement un endroit où passer la nuit. Pour finir, après des hésitations (car une pancarte indiquait que nous étions sur une voie forestière non autorisée … ) nous nous installons dans un très bel endroit dominant la ville et ses environs .. Soirée très agréable devant un magnifique panorama.

Nous voilà bien installés en bordure d’une route forestière. Nous ne savons pas très bien si c’est autorisé mais le fait d’avoir croisé plusieurs voitures sans que personne ne nous dise rien nous a plutôt rassuré.

Depuis le bivouac, jolies vues sur la ville et les montagnes environnantes