Qui sommes-nous ?

Christine et Louis-Michel, nous vivons aujourd’hui à Enghien-les-Bains dans le Val d’Oise.

C’est en l’an 2000 que nous avons réalisé notre premier grand voyage. C’était aux USA, avec nos deux enfants, Camille et Thomas, alors adolescents. Nous voulions en faire une aventure familiale et c’est bien ce que ce fut. La préparation du voyage se fit surtout sur Internet, au travers de sites pour la plupart disparus aujourd’hui. C’est comme ça que nous avons projeté un parcours en 4×4 qui, tout en suivant un circuit assez classique, nous a vite donné le goût des pistes lointaines et des lieux oubliés des foules.

C’est à partir de ce périple initiatique que le voyage est devenu une passion familiale. Dès que nous l’avons pu, nous sommes repartis tous les quatre pour d’autres aventures, en 2002 en Namibie, puis en 2005 en Chine.

Et puis les enfants ont grandi et ils ont mené leurs propres aventures. Avec Christine, nous sommes repartis, dès qu’on le pouvait, en 2009 au Costa Rica ou encore en 2010, aux USA, pour une première expérience en camping-car qui a tourné à la catastrophe et nous a fait découvrir que le camping sous la tente, ce n’était pas mal non plus…

Et voilà qu’en 2011, alors que nous préparions un petit voyage en couple en Islande, Camille et Thomas nous annoncent qu’ils veulent en être. Rien ne pouvait nous faire plus plaisir, et nous voilà repartis à quatre sur les pistes islandaises avec camping au programme pour être sûrs de conserver une totale liberté de mouvement.

L’année suivante, c’est au Québec que nous nous sommes encore retrouvés. Bien sûr, l’organisation n’était plus la même que lorsqu’ils étaient adolescents : Camille vivait là-bas, Thomas enchaînait un autre étape à San Francisco… Mais le plaisir de partager nos aventures était intact !

Avouons-le, Camille et Thomas étaient bien moins enthousiastes à l’idée de partager nos grandes randonnées et nous ont laissés marcher sans eux sur le chemin de Saint-Guilhem le Désert ou sur le West Highland Way en Écosse

En 2015, ce fut notre dernier voyage aventureux tous les quatre, pour quelques jours en Andalousie. C’est cette année-là que Camille est tombée malade et les trois années qui suivirent furent surtout consacrées à la soutenir dans la lutte qu’elle ne cessa de mener contre la maladie qui finit par l’emporter un matin de juin 2018.

Plus rien ne sera comme avant.
La retraite approche, et avec elle plus de temps disponible et moins de ressources financières. Alors nous avons décidé d’investir dans un 4×4 équipé d’une cellule avec, en tête, de longs périples dans les pays lointains, en toute autonomie. C’est comme ça qu’à la fin de l’année 2018, nous avons fait l’acquisition, d’un Ford Ranger équipé d’une cellule Azalai.

Notre première expérience a été au Maroc, en 2019, dans un voyage d’un mois et demi, où nous avons retrouvé Véronique, ma sœur et Claude, son mari qui partagent le même goût des voyages lointains et des pistes oubliées. Thomas a aussi réussi à nous rejoindre pour quelques jours, avec son copain Damien.
Pour 2020, nous avions programmé un périple de plus de trois mois en Asie centrale, vers les « Stan », sur la route de la soie. Une cochonnerie de virus est venue fermer les frontières et nous confiner à la maison. Ce n’est, sans doute, que partie remise…